Pursuit of happiness

Dernière mise à jour : 20 oct. 2021



"Laissez moi vous raconter une petite anecdote: Je crois que c'était l'été 2017. Je travaillais pour une grande marque de Fast-Fashion. Je profitais d'une pause pour m'aérer un peu au soleil, lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années passe devant moi. Il s'arrête, fait demi-tour, puis me demande: "À votre avis, il est où le bonheur?"

Amusée, je lui réponds qu'il est partout, pour qui sait regarder.

Je pense que j'ai répondu ça instinctivement, plus que parce que j'y croyais vraiment."


Le bonheur, permanent ou éphémère?


Ces derniers temps, j'ai beaucoup réfléchi à la vie que je voulais avoir, à ma vision du bonheur, à ce qui me rend heureuse ou pas. Bref, je crois que le but principal de nos vies à tous, c'est d'être heureux. Tout simplement.


J'avais toujours envisagé le bonheur comme un état permanent, un but à atteindre. J'imaginai que si je pratiquais telle activité physique quotidiennement, que je faisais un travail qui me passionnai etc.. ça me permettrait d'atteindre le bonheur et de le faire durer pour toujours.


Depuis la naissance de Raheem, j'ai beaucoup plus conscience de mes émotions qu'avant. J'ai surtout conscience que chaque émotion qui me traverse, aussi forte soit-elle, ne fait que ça, traverser.

Ça m'oblige à envisager le bonheur d'une autre manière: une émotion comme une autre, qui passe à un instant T et laisse place à une autre.


"Le bonheur, c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles"


Je suis toujours convaincu de cet adage de Gandhi, qui nous permet d'avoir un socle pour avoir une vie épanouie. Être en accord avec mes principes, mes valeurs, me permet d'avoir une certaine sérénité.

Mais je commence à accepter toutes mes émotions et leur facettes.

Si je suis triste, je prend le temps d'accueillir cette émotion et de comprendre ce qu'elle essaie de me dire. Je verbalise beaucoup plus et ça m'aide énormément.


Si vous deviez définir le bonheur, que diriez-vous?


Cette question, je l'ai posé à mes abonnés sur Instagram il y a quelques mois et les réponses ont été extrêmement variée. Certains le résumait en un mot :

"Sérénité" "Amour"

D'autres définissait un moment en particulier:

"Passer un moment avec mes enfants" "Profiter d'une balade dans la nature"


Le bonheur a autant de définissions qu'il y a d'individus et peut même varier selon la période de votre vie dans laquelle vous vous trouvez.

Ma vision du bonheur aujourd'hui, à 30 ans, est complètement différente de celle que j'avais il y a 10 ans et elle changera encore de nombreuses fois au cours de ma vie.


Cherche t'on le bonheur au bon endroit?


Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il est si difficile à notre époque de se sentir heureux et épanouis?

La société de consommation nous pousse à travailler toujours plus pour gagner plus d'argent et le dépenser dans des possessions dont nous n'avons pas besoin. Lorsque l'on acquière ce qui nous faisait envie, on passe à autre chose, de plus grand, de plus beau, de plus cher. On entre dans le cercle vicieux de l'insatisfaction car nous cherchons le bonheur au mauvais endroit.


Notre nature profonde est de passer du temps les uns avec les autres. Notre âme, notre cœur se nourrissent des interactions avec nos proches et avec la nature. Nous en sommes coupés depuis si longtemps que nous l'avons oublié, à notre propre détriment.

Vous pourriez être millionnaire demain, si vous n'êtes pas satisfait de ce que vous possédez maintenant, vous ne le serez jamais plus avec un compte en banque plus rempli.


Comment cultiver le bonheur?


Apprécier ce que l'on a:


Ca parait bête mais combien d'entre nous apprécient réellement ce qu'ils ont?

Sans chercher à vouloir plus?

Combien d'entre nous prennent vraiment le temps de se rendre compte qu'ils possèdent déjà beaucoup? Sans se comparer au voisin?

La société de consommation nous pousse à rechercher sans arrêt à combler le vide en amassant toujours plus d'objets, mais si l'on prend le temps de regarder ce que l'on possède déjà, on se rend compte que l'on est bien plus riche que ce que l'on croit.


Faire ce que l'on aime


Danser, peindre, cuisiner etc... Cultivez ce qui vous rend heureux! Essayez de vous reconnecter à vous même, à ce que vous aimez faire, même occasionnellement.


Passer du temps avec ceux qu'on aime


Du temps de qualité, loin des écrans, loin des distractions. Passez du temps avec vos proches, racontez-vous des histoires, parlez de vos vies, de vos expériences.


Arrêter d'avoir pour enfin être. 🖤


Et vous, c'est quoi votre définition du bonheur ?


Copyright von Glasow, 05/2021, tout droits réservés.