Défi Zéro Déchets: Remplacer les cotons tiges en plastique

Ah le bâtonnet ouaté! Plus communément appelé coton tige, il a pour but de préserver nos oreilles de vilains bouchons de cire. Mais à quel prix pour l'environnement?

Il suffit de quelques recherches pour s'apercevoir que le problème des cotons tiges ne date pas d'hier.


Des milliards en sont vendus par an dans le monde.

Après leur 30 secondes d'utilisation, ils finissent la plupart du temps dans la cuvette des toilettes au lieu d'être jetés à la poubelle comme ils le devraient.

Résultat, ils atterrissent aux grilles des stations d'épuration, qui, si elles sont mal entretenues ou autre, peuvent se retrouver boucher, faire monter le niveau de l'eau et ainsi déverser tous ces déchets dans la nature.

Il fait partie du top 10 des déchets retrouvés sur les plages.. alors je ne vous parle même pas du désastre dans l'océan et pour ses habitants..


En plus, comme 80% d'entre nous l'utilisent mal, on aurait tendance à repousser le cire au lieu de la faire sortir.. C'est quand même embêtant!


La loi pour la biodiversité prévoit d'en stopper l'utilisation à partir de 2020!

Enfin pour les bâtonnets en plastique en tout cas, qui seront remplacés par des bâtons biodégradables ou par des bâtons à recharge de cotons..


Que diriez-vous de vous y mettre maintenant en adoptant l'oriculi?


Il a tout pour lui! Si si, je vous assure:


-Il est en bambou

-Vous le garder à vie!

-Il empêche la formation de bouchon


Et pour finir il est quand même vachement plus mignon qu'une dizaine de bâtonnets bleu et blanc..


Il faut juste faire attention lors des premières utilisation, bien sûr.

Le mien vient de Lamazuna et à été acheté à la maison du Zéro Déchet à Paris mais vous pouvez facilement en trouver sur internet.

Selon les recommandations de la marque, il faut les utiliser une à deux fois par semaine pour retirer le cérumen visible à l'entrée de l'oreille et le tour est joué.


Si toutefois vous n'adhérez pas à l'oriculi, vous pouvez toujours opté pour des versions entièrement biodégradable. Il restera quand même l'emballage à recycler.



Sources:

Planetoscope

Consoglobe


Copyright, von Glasow, 12/2018, tout droits réservés.